Cours gratuit de comptabilité, cours gratuit informatique, cours financiers et autres cours gratuits
CoursGratuits.Net
Un site qui vous offre un accès gratuit et non conditionné à l’apprentissage simplifié
Comment Apprendre ?
Votre nouveau site de Q/R pédagogiques. les meilleures réponses sont sélectionnées et ajoutées au top réponses.
Comptabilité     Informatiques     Calculs financiers     Cours en vidéo    Annuaire de cours gratuits


Cours informatique

L'alternative avec le tableur


Objectif
    Savoir
  1. Citer et commenter, dans le cadre du calcul conditionnel, les trois sortes d’informations que peut traiter un ordinateur ;
  2. expliquer le principe de construction d’un arbre binaire de décision.
    Savoir faire
  1. écrire un arbre binaire de décision pour une alternative complexe ;
  2. Formaliser des situations d’alternative dans la forme si alors sinon et dans un graphe de Nassi-Schneiderman ;
  3. écrire une fonction alternative complexe dans le cadre d’un tableur.
     Plan
  1. Principe du calcul conditionnel: introduction au clavier
  2. Principe du calcul conditionnel: conclusion
  3. Expressions logiques non mathématiques
  4. L’alternative
  5. Ecritures de l’alternative
  6. Exercices de formulation
  7. L'alternative simple avec Excel
  8. L'alternative simple avec Excel: approfondissement
  9. Alternative complexe appliquée au jeu de dés
  10. Alternative complexe : (oĂą l'on apprend Ă  l'ordinateur Ă  faire ses devoirs de maths)
  11. Comment construire une structure alternative correcte sans (trop) se fatiguer
  12. Les années bissextiles, en pratique
  13. Exercices
     Auteur auteur du cours
Mairesse Yves, enseignant depuis 1980 Ă  l'Institut des Soeurs de Notre-Dame  Ă  Anderlecht, est le propriĂ©taire de ces cours d'informatique. Selon l'auteur est strictement interdit d'en faire un usage commercial et ils sont soumis au contrat Creative Commons que vous pouvez consulter en bas de page.
    Pages : | 1| 2| 3 | 4| 5| 6| 7| 8| 9| 10| 11| 12| 13|

3. Expressions logiques non mathématiques

Dans une feuille de calcul vierge, introduis les informations suivantes:
Cellule
Frappe au clavier
RĂ©sultat
Explication
C1 ="Jacques"="André"
FAUX
le texte « Jacques » n’est pas équivalent, caractère par caractère, au texte « André »
C2 ="Jacques">"André"
VRAI
le texte « Jacques » doit être classé plus loin que le texte « André » si l’on se réfère uniquement à l’ordre alphabétique
C3 ="anatole"="Anatole"
VRAI
le logiciel EXCEL ne fait pas de distinction entre les majuscules et les minuscules dans cette comparaison
C4 ="Mec Do">"Quack"
?
Justifie sans utiliser d’argument gastronomique!

Un ordinateur est donc généralement capable de comparer des chaînes de caractères. Il n’a cependant jamais accès au sens des informations : il ne traite que la forme. Il se base généralement sur l’ordre alphabétique.

Ordre alphabĂ©tique, ordre alphabĂ©tique... Moi, je veux bien, mais ne m'a-t-on pas expliquĂ© que l'ordinateur ne connaĂ®t que les nombres ? Alors, je ne vois vraiment pas comment il pourrait comparer des objets aussi inconnus que des lettres dans sa petite tĂŞte !

Judicieuse remarque : effectivement, l'ordinateur n'accède qu'Ă  des nombres. La solution qui a Ă©tĂ© trouvĂ©e est tout simplement de remplacer chaque lettre par un nombre, comme dans certains codes secrets, par exemple.

La convention ASCII (American Standard Code for Information Interchange), est illustrée ci-dessous.

32   51 3 70 F 89 Y 108 l
33 ! 52 4 71 G 90 Z 109 m
34 " 53 5 72 H 91 [ 110 n
35 # 54 6 73 I 92 \ 111 o
36 $ 55 7 74 J 93 ] 112 p
37 % 56 8 75 K 94 ^ 113 q
38 & 57 9 76 L 95 _ 114 r
39 ' 58 : 77 M 96 ` 115 s
40 ( 59 ; 78 N 97 a 116 t
41 ) 60 < 79 O 98 b 117 u
42 * 61 = 80 P 99 c 118 v
43 + 62 > 81 Q 100 d 119 w
44 , 63 ? 82 R 101 e 120 x
45 - 64 @ 83 S 102 f 121 y
46 . 65 A 84 T 103 g 122 z
47 / 66 B 85 U 104 h 123 {
48 0 67 C 86 V 105 i 124 |
49 1 68 D 87 W 106 j 125 }
50 2 69 E 88 X 107 k 126 ~

Les caractères de code inférieur à 32 (code du caractère « espace ») ont des rôles particuliers (retour à la marge, passage à la ligne, ...). Les codes supérieurs à 127 ne sont pas attribués dans le code ASCII original. En fonction de la langue utilisée, les caractères spéciaux peuvent recevoir un code entre 128 et 255. On parle alors de code ASCII étendu.

Les caractères majuscules ont un code plus petit que le code des caractères minuscules. Certains logiciels se basent uniquement sur cette convention pour comparer des chaînes dans l’ordre alphabétique. Dès lors, la comparaison "anatole"="Anatole" pourrait avoir la valeur « FAUX » dans certains logiciels ; la réponse dépend du mode de comparaison entre les caractères: codage ASCII strict ou non.

Quelle expression est vraie?
T > t
t > T
t = T

Quelle est l'expression vraie?
"Petit" > "Grand"
"Petit" = "Grand"
"Petit" < "Grand"

Quand tu as compris la logique des expressions logiques portant sur des lettres, des mots ou des phrases, passe Ă  la page suivante.