Cours gratuit de comptabilitť, cours gratuit informatique, cours financiers et autres cours gratuits
CoursGratuits.Net
Un site qui vous offre un accès gratuit et non conditionné à l’apprentissage simplifié
Comment Apprendre ?
Votre nouveau site de Q/R pédagogiques. les meilleures réponses sont sélectionnées et ajoutées au top réponses.
Comptabilité     Informatiques     Calculs financiers     Cours en vidéo    Annuaire de cours gratuits


Cours informatique de programmation

Eléments de programmation en langage Pascal Delphi


Objectif
    Savoir
  1. Citer et commenter les deux types d'informations que peut traiter un ordinateur ;
  2. Expliquer la structure d'une application Delphi en montrant le r√īle de chacun des fichiers qui la constituent ;
  3. Expliquer la nature du travail à réaliser avec Delphi : réalisation d'interfaces utilisateur et du code Pascal.
  4. Expliquer la nécessité des langages d'ordinateur, à mi-chemin entre le langage machine et le langage humain ;
  5. Expliquer le r√īle de l'√©diteur de textes, du compilateur et de l'interpr√©teur dans le cadre de la programmation des ordinateurs ;
  6. Situer les différents éléments de l'interface du programme Delphi ;
  7. Expliquer la notion d'objet dans le cadre de la programmation et montrer comment des " objets " de la vie courante ressemblent à des " objets " de la programmation ;
  8. Illustrer la notion d'" événement " dans le cadre de la programmation par objets ;
  9. Savoir faire
  10. Enregistrer un projet Delphi avec la (ou les) fiche(s) qu'il utilise ;
  11. Compiler et exécuter un programme Delphi ;
  12. Visualiser et modifier les propriétés d'un objet à l'aide de l'inspecteur d'objets de Delphi ;
  13. Modifier la valeur d'une propriété lors de l'exécution d'un programme Delphi et en réponse à un événement.
     Plan
  1. Les deux types d'informations traitées par un ordinateur
  2. De l'humain à la machine
  3. Principe du travail avec Delphi Pascal
  4. Structure d'un " projet " en Delphi Pascal
  5. L'interface de Delphi 7
  6. Notion dobjet et de programmation objet
  7. Les propriétés des objets de Delphi
  8. Les propri√©t√©s ¬ę √©v√©nements ¬Ľ des objets
  9. Modifier les propriétés des objets
  10. Applications dans l'éditeur de textes
  11. Exercices
  12. Exercice complémentaire avec un composant non visuel
     Auteur auteur du cours
Mairesse Yves, enseignant depuis 1980 √† l'Institut des Soeurs de Notre-Dame  √† Anderlecht, est le propri√©taire de ces cours d'informatique. Selon l'auteur est strictement interdit d'en faire un usage commercial et ils sont soumis au contrat Creative Commons que vous pouvez consulter en bas de page.
    Pages : | 1| 2 | 3| 4| 5| 6| 7| 8| 9| 10| 11| 12|

2. De l'humain à la machine

On a indiqué, à la page précédente, que la difficulté de la programmation des ordinateurs consiste à leur donner des listes d'instructions qu'ils peuvent comprendre.

Cela pose tout d'abord un problème technique.

Le langage des ordinateurs

Le langage machine

Les seules informations que puisse stocker un ordinateur sont des séries de 0 et de 1. Les données qu'il peut traiter doivent donc être codées sous cette forme.

Einstein se pose des questionsDe m√™me, les instructions destin√©es aux ordinateurs sont form√©es d'ensembles de 0 et de 1, compr√©hensibles par le processeur. Un programme d'ordinateur se pr√©sente donc comme sur l'illustration ci-dessous :

00110110 11010101 10100011 00111001 1100110001 
00100101 01011010 01110110 11011010 1101101110 

Ce que chacun trouvera difficile à comprendre. Un ordinateur, par contre, s'y retrouve très bien.
Les premiers ordinateurs se programmaient dans ce langage : le langage binaire encore appel√© langage machine.

Pour des raisons de facilité, on utilise généralement une variante dans laquelle les instructions sont codées en hexadécimal (notation en base 16).

L'assembleur et les langages évolués

Un peu de code assembleur On a ensuite trouvé plus facile de composer les programmes dans des langages plus simples à comprendre pour l'être humain. On charge ensuite un ordinateur de traduire le texte composé par le programmeur vers le langage machine.

C'est ainsi que sont n√©s le langage ¬ę assembleur ¬Ľ, encore tr√®s proche du code machine, puis les langages plus √©volu√©s comme Fortran, Cobol, Basic, Pascal, C et bien d'autres.

L'avantage de ces langages pour le programmeur est que le texte des programmes est plus facile à comprendre pour un humain.

En contre-partie, il est nécessaire qu'un ordinateur intervienne pour les traduire en langage machine.
Exemples : un programme qui √©crit ¬ę Salut tout le monde ¬Ľ √† l'√©cran

En langage C

#include <stdio.h>
#include <stdlib.h>
int main(void)
{
printf("Salut tout le monde!\n");
return EXIT_SUCCESS;
}

En langage Pascal

Program salut ;
Begin
Writeln ('Salut tout le monde') ;
End.

D'autres exemples de langages informatique sont illustrés dans l'encyclopédie Wikipedia. Vérifie, pour quelques langages, qu'il s'agit bien d'un moyen terme entre le langage humain et un langage de machine (vois les rubriques Smalltalk, Perl, C++, Cobol,...).

Tu dois maintenant être capable de citer les langages informatiques évoqués ci-dessus et d'expliquer l'intérêt de chacun d'eux. Vérifie que c'est le cas, sans regarder l'écran.

Les langages informatiques "√©volu√©s" sont utilis√©s pour :
simplifier le travail des programmeurs
simplifier le travail des ordinateurs
rendre compréhensible le travail des ordinateurs
Le langage directement compr√©hensible par les ordinateurs est :
le code binaire
les langages comme Pascal ou Basic
l'assembleur
Editeur de textes

Les étapes de la traduction en langage machine

L'éditeur de code

Les textes qui constituent les programmes d'ordinateur pourraient être écrits à l'aide de n'importe quel programme de traitement de textes.

Cependant, on préfèrera le plus souvent utiliser des logiciels spécialisés dans la rédaction de ces textes. En plus des fonctions traditionnelles de traitement de textes, on y disposera d'un certain nombre d'outils qui facilitent le travail (autocomplétion du code,...).

L'éditeur de code est donc un programme de traitement de textes un peu spécialisé.

Le compilateur

Les textes composés en assembleur ou dans ces langages évolués doivent être traduits en langage machine. Ce travail est réalisé par un programme spécialisé appelé compilateur.

Le compilateur examine les instructions écrites par le programmeur et les transforment en langage binaire, compréhensible par le processeur.

Des 0 et des 1Il existe un grand nombre de compilateurs. Chacun est spécialisé dans le traitement de l'un ou l'autre langage évolué.

Un texte écrit dans un langage doit être compilé à l'aide d'un compilateur approprié à ce langage précis. Un texte écrit en langage C doit être compilé par un compilateur C.

Le logiciel Delphi inclut, entre-autres, un module de composition de texte en langage Pascal (l'éditeur) et un compilateur Pascal. Ce cours aurait pu également utiliser le langage C (plus difficile à aborder) ou le langage Basic (beaucoup moins structuré), par exemple.

Remarque : les interpr√©teurs

Dans certains langages, le code source n'est pas préalablement traduit en langage machine par un compilateur.

Dans ce cas, la transformation en langage machine se fait au moment de l'ex√©cution du programme : un interpr√©teur traduit le programme, ligne par ligne.

Lenteur de tortueQuand une ligne du programme doit être exécutée un grand nombre de fois, l'interpréteur la traduit autant de fois qu'elle est exécutée. Il en résulte une perte de temps et donc une plus grande lenteur des langages interprétés (comme certaines versions de Basic) par rapport aux langages compilés.

Tu dois maintenant √™tre capable de citer les noms des trois logiciels √©voqu√©s ci-dessus et d'indiquer leur r√īle. V√©rifie que c'est le cas, sans regarder l'√©cran.
Le r√īle de l'√©diteur de code est de:
transformer le langage évolué en code binaire
écrire le texte des programmes d'ordinateurs
traduire le code binaire en langage compréhensible
Détermine l'ordre chronologique dans lequel les trois processus suivants interviennent
L'édition du texte, la compilation, l'exécution
La compilation, l'édition du texte, l'exécution
L'exécution, l'édition du texte, la compilation
La compilation, l'interprétation, l'exécution
Le r√īle du compilateur est de:
transformer le langage évolué en code binaire
écrire le texte des programmes d'ordinateurs
traduire le code binaire en langage compréhensible
La différence entre un interpréteur et un compilateur est que:
Le compilateur est spécialisé dans un langage alors qu'un interpréteur peut traiter tous les langages évolués
L'interpréteur traduit une ligne de code à la fois, cependant que le compilateur traduit tout le programme en une fois
Le compilateur traduit une ligne de code à la fois, cependant que l'interpréteur traduit tout le programme en une fois
Il n'y a pas de différence entre un compilateur et un interpréteur
Quand tu distingues bien le r√īle des logiciels et des langages entre l'humain et l'ordinateur, passe √† la page suivante.